Categories

Accueil > Les Actions > Lékritir kréol La Rényon > Comment Lékritir kréol La Rényon > Un impératif majeur : tenir compte des souhaits des Réunionnais

fontsizedown
fontsizeup
3 novembre 2016
Webmestre

Un impératif majeur : tenir compte des souhaits des Réunionnais

Proposer un système graphique pour le créole de La Réunion, sans "prann lèr" avec les locuteurs de la langue, alors que c’est maintenant possible, n’a pas de justification.

C’est non seulement une entreprise vouée à l’échec (ce que l’on voit aujourd’hui), mais c’est aussi s’imaginer que l’on est propriétaire de la langue. C’est ce que la sociolinguistique nous apprend.

Savoir ce que les Réunionnais souhaitent en matière d’aménagement de leur langue spécifique n’est pas chose aisée : pas de référendum possible, ni d’enquête généralisée… Le meilleur moyen est d’étudier les productions écrites en créole de La Réunion, bien entendu celles qui utilisent un système graphique donné, et surtout les productions hors système (écritures "spontanées").

Il ne s’agit pas ici d’être prisonnier de ces productions écrites (cela serait d’ailleurs impossible parce qu’elles sont trop diverses, trop fluctuantes, souvent contradictoires), mais de dégager les grandes tendances actuelles de ces écritures, extraire de ces écrits ce qui peut faire système et en retenir la part pertinente.

Pour cette raison, la commission a étudié nombre de productions écrites, et, à chaque fois que cela a été possible les réflexions sur l’écriture de celles-ci. Elle s’est en particulier penchée sur :
- La production littéraire ;
- La communication culturelle événementielle ;
- La communication institutionnelle dans le domaine sanitaire et social ;
- Les graffitis ;
- Les SMS (Voir Gudrun Ledegen, L’écrit SMS en créole de La Réunion)
- La publicité, la communication commerciale (Voir Mylène Lebon-Eyquem, Publicités créoles à la Réunion : pragmatique et aménagement linguistique).

JPEG - 32.8 ko
"à li" ou "ali" ?

Partager sur les réseaux