Categories

Accueil > Les Actions > Manifestation EEDD 2016 > Les séances plénières > Témoignages de territoires : Salazie

fontsizedown
fontsizeup
2 juin 2016
Webmestre

Témoignages de territoires : Salazie

C’est en préparant les rencontres de l’Education à l’Environnement et au Développement Durable que le groupe de travail a pris la mesure de la diversité des initiatives locales dans le domaine. Aussi la ville de Salazie a-t-elle décidé de présenter un panel de sept actions menées sur son territoire.

SALAZIE : UNE PEPINIERE D’INITIATIVES EN EEDD

Quatre initiatives ont été présentées par la crèche les petits chouchous, l’école primaire de bois de pomme, l’association Sun’Lazes avec l’école de Mare à Citrons et le collège Auguste Lacaussade.

Ici, le jardin est conçu comme un espace de jeu, de découverte, d’imagination et d’apprentissage.
Il est sensibilise aux règles de vie, au partage et à l’entraide entre générations.
Là, il transmet la tradition du jardin réunionnais et des plantes médicinales.

JPEG - 82 ko
Des collégiens acteurs de l’EEDD à Salazie

Les collégiens interviennent sur le piton d’Anchaing, en collectant, en cultivant et réimplantant des espèces endémiques, avec un volet prévention et communication auprès du grand public.
Ils ont également travaillé sur le gaspillage alimentaire en réduisant volumes de déchets au sein de l’établissement.

L’ONF a présenté le Somin Tamarin, un sentier de découverte autour de la biodiversité en partenariat avec les usagers en situation de handicap et les utilisateurs du gîte de Belouve. Il intègre une innovation technologique majeure avec la présence de bornes interactives permettant une visite à 360 degrés du parcours.

JPEG - 64.1 ko
Monique Rugel

Le focus local a été clôturé avec la présentation de l’exploitation agricole pilote en hydroponie de Monique Rugel. Partis d’une culture intensive, les exploitants ont appliqué des techniques de production issues d’autres territoires pour développer une culture raisonnée. L’entraide bénévole a par ailleurs fonctionné pour l’installation du procédé.

Au-delà de l’intérêt de ces interventions pour le public, c’est avant tout pour les protagonistes eux-mêmes que la séance a été bénéfique, avec, peut-être, les prémices d’un réseau local d’initiatives.

JPEG - 86.6 ko
Dominique Carrère (CCEE) et Daniel Guérin (DGS de Salazie)

Partager sur les réseaux