Categories

Accueil > Les Actions > Rencontres de l’éducation de l’océan indien 2017 > Les ateliers des REOI 2017 > Outre-mer, trace de l’histoire nationale

fontsizedown
fontsizeup
15 avril 2017
Webmestre

Outre-mer, trace de l’histoire nationale

Cet atelier est conçu comme un atelier de production s’inscrivant dans une démarche de plus de 3 ans menée par le CCEE et dirigé par Guy Fontaine son vice-président.

Cette démarche consiste à regrouper à la fois des enseignants, historiens et des chercheurs pour une réflexion autour des valeurs et du socle commun de repères transmis et de la construction de l’histoire française présentée aux jeunes.

Le groupe travaille à la construction d’une histoire qui ne soit retranscrite ni au travers du prisme métropolitain qui a trop marqué les supports pédagogiques ni au travers d’un prisme de l’outremer mais au contraire au travers d’un prisme national dans lequel l’outremer aura toute sa place. L’enjeu est de prendre conscience de la diversité mondiale du territoire français pour permettre aux jeunes de se sentir impliqués et responsables.

Le groupe de travail profite des conférences permanentes du CCEE notamment à Paris et poursuit un certain nombre de rencontres pour présenter la problématique aux éditeurs, inspecteurs de l’éducation nationale, au comité national de programmes, aux différents ministères concernés et aux groupes de recherches en histoire et géographie se situant dans la même démarche. L’atelier mené dans le cadre des rencontres vise à ouvrir la collecte des avis et réflexions au public des scolaires et enseignants et plus largement à tous les participants.

La volonté du groupe est d’engager cette réflexion autour de la notion de « trace » au sens de l’empreinte laissée par un évènement sur une société, qui permet aussi la mise en exergue d’un prétendu devoir de mémoire afin de prévenir le retour des crimes du passé.

Une fois la présentation des objectifs du groupe de travail, il s’en suit une série d’échanges avec les participants et de témoignages d’étudiants et futurs enseignants.

JPEG - 3.8 Mo
Participation à l’atelier Outre-mer, trace de l’histoire nationale

L’atelier conclut avec la présentation par une classe de collégiens d’un projet d’écriture théâtrale construit autour de traces de l’histoire par le collège Bourbon de Saint Denis sur l’histoire de Nanette, sœur de l’esclave Elie. Ce projet a été primé et reconnu à la fois pour son sujet mais aussi pour la méthode critique employée dans son écriture par les élèves et enseignants, véritable exemple de démarche historique.

Partager sur les réseaux