Categories

Accueil > Le Conseil > Jean-Yves Langlois conseiller du CCEE,… et bien plus ! > Les hommages et témoignages > Les actions de Jean-Yves Langlois en faveur du tourisme à La Réunion

fontsizedown
fontsizeup
2 octobre 2016
Webmestre

Les actions de Jean-Yves Langlois en faveur du tourisme à La Réunion

Le Comité régional de randonnée pédestre, la Maison de la Montagne et Île de La Réunion Tourisme ont tenu à publier en guise d’hommage une biographie de Jean-Yves Langlois qui retrace les actions en leur faveur.

JPEG - 367.6 ko
Jean-Yves engagé dans les travaux de l’UFOLEP

Dans le cadre de ses activités à l’UFOLEP, Jean-Yves avait travaillé déjà à la mise en place de l’activité randonnée pédestre et des méga randonnée notamment sur le massif du piton de la Fournaise et de la formation des premiers accompagnateurs de montagne réunionnais, aussi il devient une cheville ouvrière de la création du Comité Régional de Randonnée Pédestre en 1987 et suit de près la création en 1987 d’un service « la Maison de la Montagne » par le Conseil Général dans le cadre de la stratégie du Comité Départemental du Tourisme (CDT).

En 1989 le Conseil Général et le Conseil Régional décident de créer un organisme unique le Comité de Tourisme de la Réunion(CTR) fusionnant le CDT et l’Agence Régionale du Tourisme et des Loisirs ( ARTL) et de transformer le service de la Maison de la Montagne du CDT en une association chargée de gérer les gîtes de montagne publics situés sur le domaine départemento domanial.

Lors de cette création en novembre 1989 Jean-Yves fait partie de l’assemblée générale constitutive de la Maison de la Montagne de la Réunion (MM) et représente le Comité Régional de Randonnée Pédestre et UFO Nature.(Raphaelle LONGO représente le réceptif touristique associatif : Voyage Pour Tous (VPT/FOL RUN).

Jean-Yves devient le trésorier adjoint de l’association présidée par le conseiller général Daniel THOLOZAN.

Tour à tour trésorier, secrétaire, vice-président, Jean-Yves devient président de la Maison de la Montagne en juillet 1998 et le restera jusqu’en juin 2012 avant son départ programmé pour la France métropolitaine mais restera membre de la Maison de la Montagne.

Il n’abandonne cependant pas son rôle auprès du Comité Régional de Randonnée Pédestre qu’il a toujours représenté et positionné comme administrateur du Parc national lors de sa création en 2007.

JPEG - 20.2 ko
Logo de la Maison de la Montagne et de la Mer

En 2007 dans la prévision du regroupement du CTR et de la MM il fait modifier les statuts et l’appellation de la MM en MMM (Maison de la Montagne et de la Mer).

En 2009, il devient un des vices président de l’Île de la Réunion Tourisme (IRT) dans le cadre du regroupement des missions et du personnel de la Maison de la Montagne et de la Mer.

Ainsi durant cette longue période il a pu œuvrer pour :

- Le développement de la randonnée pédestre mais aussi des autres activités de nature (randonnée équestre, VTT, canyoning, parapente, les activités d’ eaux vives,…)
- L’accompagnement des gestionnaires des Gîtes de Montagne
- L’accompagnement des guides pei
- La mise en place des villages créoles
- La gestion d’un des deux GAL (Groupement d’Acteurs Locaux) en partenariat avec l’AD2R, du programme européen LEADER.

En tant que représentant de la MM et des autres acteurs associatifs il est nommé par le préfet en 1990 au Conseil de la Culture, de l’Education et de l’Environnement (CCEE).

Partager sur les réseaux