Categories

Accueil > Les Actions > Chantiers en cours > Chantiers sport

fontsizedown
fontsizeup
10 juin 2013
Webmestre

Chantiers sport

Un esprit sain dans un corps sain : La Réunion est remarquablement bien placée pour les activités sportives et de plein air. Le CCEE participe à leur développement et à leur promotion.

- L’étude "Loisirs et tourisme sportif de nature à La Réunion" réalisée en 2003 a été publiée et diffusée auprès des organismes représentés au sein du Conseil, mais également auprès des structures et personnes rencontrées durant l’étude ainsi qu’à plusieurs personnes de La Réunion et de Métropole ayant manifesté leur intérêt suite à la lecture d’articles dans la presse nationale spécialisée.
Convaincu que les sports nature contribuent dans certaines limites au développement durable de La Réunion, en répondant à des enjeux économiques, socioculturels et environnementaux, le CCEE a pu, à plusieurs reprises depuis la publication de l’étude, œuvrer pour la prise en compte et le développement de ces sports.

- Suite à la présentation par le CCEE de La Réunion de l’atelier « La place de La Réunion dans le sport français » à l’occasion du Colloque inter-CCEE de Guadeloupe « Regards croisés sur 60 ans de départementalisation », il a été envisagé l’organisation d’un prochain colloque sur « La place de l’outre-mer dans le sport français ».

Afin de pouvoir élaborer sa contribution à ce colloque, la commission a souhaité appuyer sa réflexion sur un travail approfondi de collecte de données sur ce thème.

Ce travail préparatoire vise, à terme, quatre objectifs :
1. Etudier les orientations des politiques publiques en matière de sport, mettre en évidence les évolutions et proposer des évolutions aptes à permettre une reconnaissance des pratiques sportives de haut niveau à La Réunion et leur développement.
2. Réaliser un état des lieux de la pratique sportive à partir :
- d’une identification des sites de pratique et des événements sportifs concernés
- d’un recensement exhaustif des acteurs formant le mouvement sportif
- d’une identification des modes de financement du sport (nature et valeur en investissement et fonctionnement)
- d’une analyse du nombre et du profil des pratiquants (sexe, âge, niveau de pratique, localisation géographique à La Réunion, en métropole)
3. Analyser les forces et les faiblesses des acteurs du sport
4. Mettre en évidence l’apport que représente La Réunion dans le sport français ainsi que l’opportunité que représente le sport pour la politique de cohésion sociale et de promotion individuelle dans le cadre d’un développement durable de l’île.
Suite à un appel à candidatures dans la presse quotidienne réunionnaise, l’ODR a été choisi pour réaliser ce travail.

Partager sur les réseaux