Categories

Accueil > Les Orientations > Aménagement et habitat

fontsizedown
fontsizeup
10 juin 2013
Webmestre

Aménagement et habitat

Sur les 2500 km2 de La Réunion, un millier seulement sont disponibles pour les activités humaines. Or, il y a déjà 830 000 Réunionnais en 2012, et le million sera dépassé en 2030...

On ne peut pas parler d’environnement si l’on n’a pas, en amont, une saine vision des effets que peut avoir la pression démographique sur un espace insulaire restreint.

La préservation de l’environnement passe par une meilleure maîtrise de l’espace aménageable, qui se réduit d’année en année dans une île soumise à une forte pression démographique, donc immobilière et routière. La mise en place d’un observatoire du foncier est une priorité aussi urgente, pour le CCEE, que celle d’un plan de circulation : l’étouffement des terres est aussi grave que celui des routes.

Un environnement préservé, sous un soleil tropical, n’est pas qu’un élément de confort : il peut aussi attirer des capitaux, notamment sous la forme d’activités touristiques : un autre domaine où le CCEE apporte son grain de sel, encourageant notamment la pratique d’un tourisme de proximité. La publication d’une étude sur les Loisirs et le tourisme sportif de nature à La Réunion en février 2004 s’inscrit dans cette logique.


Partager sur les réseaux