Categories

Accueil > Les Actions > Lékritir kréol La Rényon > Comment Lékritir kréol La Rényon

Comment Lékritir kréol La Rényon

Remarques préliminaires :

La commission du CCEE n’avait pas pour mission d’élaborer une graphie nouvelle, mais de déterminer quelle solution graphique était la mieux à même de satisfaire les besoins des utilisateurs de la langue écrite réunionnaise. Pour cela elle a analysé les besoins des utilisateurs, envisagé les solutions possibles et comparé celles-ci avec celles déjà préconisées par les différents systèmes graphiques.

Deux axiomes ont sous-tendu le travail de réflexion de la commission :

1. Les deux langues principales de La Réunion (français et réunionnais) ne sauraient être confondues, mais en même temps ne doivent pas être pensées en termes d’opposition, mais de symbiose.

Les Réunionnais ont besoin :
- du créole de La Réunion (langue porteuse de leur sensibilité, de leurs sentiments, de leur culture réunionnaise et de leur compréhension du Monde. C’est aussi le moyen privilégié du développement cognitif des enfants créolophones).
- du français (langue de la communication nationale et internationale, langue leur permettant d’accéder à de nombreuses littératures et cultures de par le Monde, langue indispensable aux apprentissages et aux études) ;

Les deux langues les plus importantes pour nous, Réunionnais, doivent être pensées en termes d’union étroite, de symbiose.

Pour l’écriture du créole de La Réunion, il faut prendre en compte cette indispensable symbiose. Rien, dans l’écriture du créole de La Réunion, ne doit s’opposer frontalement aux solutions graphiques du français.

2. L’écriture du créole de La Réunion doit être identitaire, elle doit correspondre, autant que faire se peut, à la conception du monde exprimée par et dans la langue réunionnaise orale. Néanmoins cette écriture ne peut être un repli sur soi. Quelques exemples : d’une part kaz n’est pas case et baro n’est pas barreau. D’autre part, il ne serait pas fonctionnel voire contreproductif d’écrire CD (Compact Disk), autrement que CD (sédé ?). Il nous faut donc choisir une écriture qui soit ouverte sur le monde.

3 novembre 2016

Un impératif majeur : tenir compte des souhaits des Réunionnais

Proposer un système graphique pour le créole de La Réunion, sans "prann lèr" avec les locuteurs de la langue, alors que c’est maintenant possible, n’a pas de justification.

Lire la suite

3 novembre 2016

L’identification des besoins

1. Prévention et remédiation de l’illettrisme 2. Distinction des codes créole réunionnais/français 3. Prise en compte des mécanismes de lecture 4. Respect de la grammaire du créole réunionnais 5. Respect des variantes régionales de la langue créole de La Réunion 6. Respect des différentes fonctions de la langue notamment...

Lire la suite

Il y a au total 2 articles, cette page en affiche 2.